Rechercher

Comment votre mobile influence vos achats


Le smartphone intervient dès la phase de renseignement. En effet, d'après une étude réalisée par RetailMeNot "Que font les clients sur mobile en phase d’achat ?", avant de se rendre en point de vente, 71% des consommateurs utilisent leur smartphone pour consulter le site internet du magasin ciblé, 72% pour consulter les avis concernant la marque en question et, 38% pour localiser un magasin.

Dans le point de vente, les consommateurs utilisent leur smartphone pour conforter leur achat

Une fois en boutique, le smartphone apparait comme un outil indispensable puisque les consommateurs l'utilisent en premier lieux pour obtenir un avis autre que le leur concernant l'achat. Ils sont 74% à l'utiliser pour comparer le prix de l'achat souhaité à d'autres produits similaires. Aussi, d'après une étude réalisée par MobilLens, ils sont 40% à l'utiliser pour prendre une photo du produit et, 33% envoient cette photo à un proche.

Les distributeurs eux, en font à la fois un usage passif et un usage actif

Parmi les usages passifs, les distributeurs vont déployer une stratégie digitale permettant d'entrer en contact avec le consommateur via son smartphone afin de lui donner envie de se rendre en boutique, de mesurer l'impact de leurs actions online ou encore d'analyser les visites et les visiteurs.

Parmi les usages actifs, le smartphone est un moyen pour les distributeurs d'améliorer l'expérience client en magasin à travers diverses actions :

  • accueillir et guider le visiteur en point de vente

  • accompagner la décision d'achat via l'obtention d'informations sur les produits

  • simplifier les programmes de fidélité avec des cartes de fidélité ainsi que des factures dématerialisées

  • fluidifier le paiement et le passage en caisse avec la mise en place des self-payment à n'importe quel moment du parcours d'achat

En effet, d'après une étude menée par RetailMeNot et WBR Research auprès des distributeurs "Qu’attendez-vous comme principal avantage commercial du développement des technologies mobiles en magasin ?", 64 % espèrent améliorer l’expérience d’achat en magasin, 56% développer la fidélité client et 39% proposer des offres personnalisées.

Par quels moyens les distributeurs entrent ils en contact avec le smartphone de leurs consommateurs ?

Ce sont des capteurs qui vont d'abord détecter le terminal du consommateur. soit, des capteurs pull (qui ne nécessitent pas une action du consommateur) comme par exemple le wifi ou le bluetooth ou, à l'inverse, des capteurs push tels que les QR code. Une fois le contact établit, le distributeur peut envoyer sur le smartphone du consommateur des informations ou, des notifications push de manière personnalisé via l'interrogation de serveurs et données clients (CRM, DPM, Analytics).

Sources : RetailMeNot en collaboration avec le Centre for Retail Research, Online and Mobile Shopping in Europe and North America, 2015 Que font les clients sur mobile en phase d’achat ?

MobiLens, Moyenne sur 3 mois, se terminant en décembre 2017, - Poids des utilisateurs de smartphones qui réalisent une action en magasin avec leur mobile sur un mois.

RetailMeNot et WBR Research : Le Digital, un nouveau relai de croissance pour les magasins, 2016 – Qu’attendez-vous comme principal avantage commercial du développement des technologies mobiles en magasin ?

Infographie réalisée au sein de la Commission Commerce Mobile de la Mobile Marketing Association France "les interactions mobiles ne point de vente"


26 vues