Rechercher

4 français sur 5 sont favorables à l'interdiction des smartphones en classe


C’est le retour d’un interminable débat autour de l’utilisation des smartphones chez les enfants, et plus particulièrement à l’école. Depuis le 3 août 2018, la loi n° 2018-698, vise à encadrer « l’utilisation du téléphone portable dans les établissements d’enseignement scolaires ». La même année, une étude de l’ARCEP démontre que 83% des 12-17 ans sont équipés d’un smartphone. Plus les années avancent, plus l’âge du premier smartphone diminue, et cette tendance inquiète les autorités qui songent une nouvelle fois à interdire les téléphones à l’école.

Une enquête YouGov menée par le HuffPost sur un échantillon de 1030 personnes, présente des résultats sans appel, puisque 82% se montrent favorables pour l’interdiction du smartphone en milieu scolaire. Plus surprenant encore, plus de la moitié des 18-24 ans estime que le téléphone portable n’a pas sa place à l’école. Cette tranche d’âge n’est pas négligeable, car c’est certainement celle-ci qui est la plus susceptible d’avoir connu l’utilisation des smartphones en cours. Pourtant c’est bel et bien les 55 ans et plus qui se montrent les plus engagés avec 92% de réponses favorables.

Des lois existent déjà.

La loi d’août 2018 ne semble pas encore appliquée dans les établissements. On peut lire sur le site du Ministère de l’Éducation nationale : « L’utilisation du téléphone portable peut nuire gravement à la qualité d’écoute et de concentration nécessaire aux activités d’enseignement. Son usage est à l’origine d’une part importante des incivilités et des perturbations au sein des établissements. Les téléphones mobiles peuvent susciter la convoitise, le racket, le vol entre camarades. »

Si cette loi parait complètement inconnue, ce n’est pas la première à tenter de réguler l’utilisation du smartphone en classe. Une loi de 2010 précise : « dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite ».

Cependant, contrairement à la loi de 2010, la dernière en date indique que chaque établissement est libre de prendre ses responsabilités. Il revient donc aux établissements de le préciser dans le règlement intérieur. Mais cela demande une grosse organisation. Sur le site du Ministère de l’Éducation nationale, il est conseillé de mettre en place un système de casiers dans lesquels les élèves devront déposer leurs téléphones en entrant le matin, et pourront le récupérer une fois la journée terminée.

Exemple de meuble de rangement/rechargement ChargeBox

pour Smartphones

Source : https://www.presse-citron.net/4-francais-sur-5-sont-favorables-a-linterdiction-des-smartphones-en-classe/


16 vues