Rechercher

Liquid Guard : Traitement bi-couche de désinfection permanente et automatique des surfaces

Mis à jour : oct. 7

Alors que les mesures se multiplient pour tenter de limiter l’ampleur de la seconde vague de covid-19, tous les établissements accueillant du public sont confrontés à un défi de taille : la désinfection des surfaces.

Le problème des solutions actuelles tient à leur effet provisoire : concrètement, il suffit qu’une personne malade touche une surface désinfectée pour qu’elle soit à nouveau contaminée et potentiellement contagieuse.

Or il est quasiment impossible de désinfecter systématiquement entre deux usagers tous les boutons d’ascenseurs, poignées de portes, rampes d’accès, interrupteurs, terminaux de paiement, smartphone, caisses, tables, sièges, etc.

Et cet hiver, la situation sera encore plus problématique avec l’arrivée de la grippe saisonnière : non seulement le risque de saturation des hôpitaux et cabinets médicaux est important, mais une co-infection pourrait aussi s’avérer mortelle.

Une solution d’avenir disponible dès maintenant

Les scientifiques sont formels : il va falloir s’habituer à vivre avec le covid-19, sachant que le virus sera encore là en 2021. Et après le coronavirus, d’autres maladies sont à redouter.


Mais il y a une bonne nouvelle : en ce qui concerne la désinfection des surfaces, la solution existe déjà… grâce aux ailes des libellules et des cigales. Il y a 15 ans, des chercheurs ont découvert qu’elles contiennent des nano piliers antibactériens. Il a ensuite fallu de longs tests et processus de R&D pour aboutir à la conception du désinfectant permanent bicouche Liquid Guard®.


Aujourd’hui fabriqué en France, ce produit innovant a été créé en 2018 par le Laboratoire Allemand Nano-Care Deutschland AG. Ce laboratoire est issu de l’Institut de recherche des Nouveaux Matériaux de Leibniz (INM) à Sarrebruck, spécialisé dans les nanotechnologies. Il est à noter que l’Allemagne est l’un des pays au monde les plus avancés dans la recherche et les applications liées aux nanotechnologies.


Depuis 2010, la société NanoProtection SAS possède la distribution exclusive en France de la gamme des produits développés par le laboratoire Nano-Care.

Toni JACQUOT, le Président de NanoProtection SAS, souligne :

« Nous commercialisons Liquid Guard® depuis l’été 2019 et nous le fabriquons en France depuis quelques mois. Au vu de sa simplicité d’utilisation et de son efficacité, la demande a explosé durant le confinement, que ce soit du côté des professionnels autant que des particuliers. »


Liquid Guard® est d’ailleurs distribué sous cette marque ou sous une autre marque dans le monde entier : Argentine, Mexique, Russie, Angleterre, Bulgarie, Inde, République Tchèque, Norvège, Allemagne, Nouvelle Zélande, Slovénie, etc. et bientôt l’Amérique du nord.



Comment ça marche ?

Liquid Guard® est un désinfectant rémanent à effet mécanique et non chimique. Il a donc un impact écologique positif évident !

Concrètement, ce traitement de surface bicouche se compose de 2 liquides : un primaire d’accroche (Liquide n°1) et un traitement antimicrobien (Liquide n°2) quasi-permanent (365 jours d’efficacité).


Le concept est simple :

  1. Le traitement est appliqué sur n’importe quelle surface non vivante ;

  2. Il se solidifie durant 6 heures pour former un revêtement constitué de milliards de petites pointes ;

  3. Les micro-organismes pathogènes comme les virus, les bactéries ou encore les champignons vont venir exploser au contact des pointes comme le ferait un ballon de baudruche.


Toni JACQUOT confirme :

« La destruction des microbes est instantanée, immédiate et durable. Il y a donc de vrais bénéfices sanitaires mais aussi écologiques et économiques. »


Ce mécanisme est renforcé par la charge positive d’atomes d’azotes insérés dans la structure moléculaire de Liquid Guard®. Les membranes cellulaires des agents pathogènes, chargées par nature négativement, sont attirées inexorablement et sans intervention humaine vers les pointes chargées positivement.

Ce système permet de garantir une désinfection mécanique automatique des surfaces traitées et d’assurer ainsi l’effet rémanent de la désinfection.


Bon à savoir : ce produit est totalement exempt de nanoparticules ! L’utilisation des nanotechnologies permet de créer par biomimétisme une architecture moléculaire unique en son genre, constituée de milliers de pointes microscopiques.


Les (grands) petits plus de Liquid Guard®

De hautes performances, y compris contre la covid-19

Liquid Guard® est virucide, bactéricide et fongicide. Le résultat de destruction des microbes avec des tests normés ISO sur les Unités Fortement Colonisées (UFC) d’agents pathogènes donnent des performances de destruction supérieures à 99,98 %.


Ce produit a démontré son efficacité dans la destruction de 2 virus modèles du SRAS-CoV, les coronavirus TGEV et CCoV. Ces deux virus modèles sont utilisés par les laboratoires afin d’effectuer des tests de lutte contre le SRAS CoV-2 (responsable de la covid-19).


Une durée de fiabilité constatée supérieure à 1 an

Une fois la surface traitée avec le liquide n°1 puis le liquide n°2, la surface devient auto-désinfectante pour une durée supérieure à 1 an, comme attesté par les tests de vieillissements accélérés normés ISO.

La mise en marché en France de Liquid Guard ® a été autorisé par l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS – n°180660-1 et 180669-1). Les différents tests d’efficacité et de tenue du produit ont aussi été réalisés selon les normes ISO.


Aucun risque pour la santé humaine ni l’environnement

Les produits ne contiennent aucune nanoparticule, aucun halogène et aucun élément mutagène. A l’état solide, il ne présente aucun danger de contact avec la peau.

Le revêtement est aussi écologique puisque les seuls éléments relâchés avec le temps dans l’environnement sont 100% inertes et sans danger : principalement des molécules de silice (SiO2), un des principaux composants du sable (silicium), de gaz carbonique (CO2) et d’eau (H2O). Par ailleurs, Liquid Guard® permet de réduire significativement la quantité de produits désinfectants classiques achetés par les entreprises et les ménages, ce qui a pour conséquence un impact écologique positif.


Un impact écologique très positif, un entretien facile et d’importantes économies

  • Réduction voire arrêt des opérations de désinfection ponctuelles réalisées à l’aide de produits désinfectants contenant tous des biocides chimiques dangereux pour la santé humaine et l’environnement (ex : 1,5 litres/an d’économies de biocides pour un seul petit terminal de paiement bancaire désinfecté 4 fois par jour).

  • Effet lissant après application, rendant les surfaces plus faciles à nettoyer (de l’eau savonneuse suffit). Il est donc possible de diminuer drastiquement l’utilisation des détergents chimiques.

Résultat : pour les collectivités, les entreprises et les ménages, Liquid Guard® représente une belle source d’économies.


Des gammes pour les particuliers et pour les professionnels

Liquid Guard® peut être appliqué sur toutes les surfaces (plastique, verre, métal, bois, tissus, papier, cuir, pierre, etc.).

Son application est parfaitement invisible et ne modifie en rien l’apparence et la texture de la surface traitée. Elle est réalisée en très fines couches, en respectant les précautions d’usage comme pour tous les désinfectants ménagers contenant des biocides (par exemple : le port de gants).



Les exemples d’utilisation sont multiples :

  • Pour les particuliers : poignées de porte, sanitaires, interrupteurs, habitacles automobiles, smartphones, claviers et souris d’ordinateur, literies, tables, sièges, etc.

  • Pour les professionnels : salles de réunion, surfaces de vente, salles de classes, entrepôts, halls d’accueil, bureaux, terminaux de paiement, caddies, bancs, matériels roulants (bus, camions, etc.), commodités, linges d’hôtels, moquettes, outils, machines à café, etc.

Pour répondre à ces différents besoins, la gamme Liquid Guard® est déclinée sous différentes formes appelées « Kit », contenant chacun le liquide n°1 (fixateur) et le liquide n°2 (traitement antimicrobien).

A ce jour, il existe 3 types de Kits : lingettes, spray (50ml), bidons d’1 litre, de 5 litres et de 20 litres. Il faut compter 1 litre de produit pour traiter entre 100 m² et 200 m² selon le mode d’application et les surfaces.

Il pourra ainsi être appliqué via des vaporisateurs ménagers classiques ou, pour les grandes surfaces et les environnements professionnels, via des pulvérisateurs électrostatiques spécifiques aux produits de désinfection.


Pour la mise en œuvre sur des grandes surfaces, les équipes de pose peuvent recevoir une formation validante délivrée par Nano-Désinfection SAS, branche dédiée aux professionnels. Cette formation permet de faire bénéficier les clients d’une garantie de 1 an et d’informer le public avec un autocollant présentant la technologie utilisée, le numéro d’agrément du poseur et la date de validité du traitement de désinfection. Une réelle transparence rassurante pour tous !



Pour en savoir plus

Fabricant et site destiné aux particuliers : Société NanoProtection SAS https://www.nano-protection.fr/

Division Clientèle Professionnelle :

Société Nano-Désinfection SAS https://www.nano-desinfection.fr/

36 vues