Rechercher

Un show visuel de 300 drones pour promouvoir les gestes barrières

À l’instar de celui organisé par la capitale sud-coréenne, les évènements de ce type se multiplient depuis quelques années. Ils pourraient à terme remplacer les traditionnels feux d’artifice.

Le soir du 4 juillet dernier, les habitants de Séoul ont eu droit à une belle surprise. Au-dessus de la rivière Han, le gouvernement a planifié un véritable show visuel, à l’aide de 300 drones. Lors de l’évènement de dix minutes, tenu secret jusqu’à la dernière minute pour ne pas attirer les foules, les appareils ont réalisé différentes figures visant à rappeler les bons comportements à adopter en ces temps d’épidémie. Port du masque, distanciation sociale, lavage de mains... Toutes les consignes ont été rappelées grâce à ce ballet coloré, et un message de remerciement a même été adressé au personnel hospitalier.


Si les drones ont dernièrement été plus souvent utilisés à des fins de surveillance du respect des gestes barrières, d’autres cas de spectacles similaires ont été recensés depuis le début de l’épidémie. Le 15 mai dernier, 140 drones ont illuminé le ciel de Nashville (Texas) pour rendre hommage aux soignants de la ville. Une initiative également mise en place à Zhuhai, en Chine, dès le mois d’avril.


Intel, champion de cette pratique

Avant même l’apparition du Covid-19, les spectacles de drones commençaient d’ailleurs à devenir de plus en plus populaires, plus particulièrement en Asie. De nombreux spécialistes de la région se demandent si cet évènement d’un nouveau genre ne pourrait pas peu à peu remplacer une tradition plusieurs fois centenaire : les feux d’artifice. En effet, si ces derniers sont encore indispensables à toute fête nationale en France ou aux États-Unis par exemple, ils ont été interdits fin 2017 dans plus de 400 villes en Chine, le pays où ils ont pourtant été inventés. Pour justifier ce revirement de situation, les autorités ont argué que les feux d’artifice causaient trop de dommages à l’environnement et de graves accidents. Pas plus tard qu’en décembre dernier, sept personnes ont trouvé la mort et treize autres ont été blessées suite à une explosion dans une usine chinoise spécialisée dans la pyrotechnie.


Si la Chine est ainsi devenue une spécialiste des spectacles de drones, c’est pourtant une entreprise américaine qui détient le record mondial du nombre d’engins volant de manière simultanée. En 2018, pour son cinquantième anniversaire, l’entreprise Intel a fait décoller 2 018 drones pour un show de cinq minutes. À cette date, le constructeur de puces électroniques avait déjà organisé 300 évènements de ce genre dans 16 pays, parmi lesquels la mi-temps du Super Bowl de 2017, ou l’inauguration des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang l’année suivante.


Source : https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/un-show-visuel-de-300-drones-pour-promouvoir-les-gestes-barrieres-20200710

7 vues